L’art de relativiser

images pour blog

Tu t’apercevras que cela fait un petit moment, voir un grand moment que je n’ai pas écrit et alimenté mon blog. Je ne vais pas rentrer dans les détails je garde mon petit jardin secret. Disons juste que la vie est faite de prises de décisions qui font parfois chavirer la notre (de vie) à 360°.

Peut-être ce billet ne t’intéressera pas mais je crois que j’ai besoin d’écrire aujourd’hui, pour moi, surtout.

Le chagrin fait parti du processus de reconstruction et d’acceptation de sa nouvelle vie. Redevenir enfin maître de son destin parfois peut faire peur car finalement il est tellement plus facile de se reposer sur les autres et de leur faire porter le chapeau de nos échecs.

J’ai échoué, fait les mauvais choix (parfois) mais il faut arrêter de regarder en arrière sous peine de ne jamais avancer et perdre du temps pour des choses inutiles.

Le deuil d’une vie passée, cette renaissance qui me rappelle que comme le Phœnix, à trop vouloir s’approcher du soleil on se brûle les ailes. Mais comme lui aussi, on peut renaître de ses cendres en acceptant enfin ses erreurs et arrêter de se flageller, certains sont là pour ça, pas la peine d’en rajouter, non?

Le politique de l’autruche ne mène à rien, le dialogue si, je l’avais oublié je crois.

Je me demande si j’aurais fait les même choix si j’avais eu une boule de cristal entre les mains, si j’aurais pris autant de risques, parié sur tant d’incertitudes qui à l’époque étaient des certitudes à mes yeux. Aurais-je donné autant, aimé autant, pour finalement souffrir autant. Certains diront « j’te l’avais dit », mais si on savait tout à l’avance la vie ne serait pas la même et puis je ne mets pas tout à la poubelle, il y a eu beaucoup de joie aussi, beaucoup.

On se rend compte qu’on ne maîtrise rien ou tellement peu de choses, et par dessus tout on ne maîtrise pas les réactions des autres, ni la vie de tierces personnes, ils ont aussi leur propre cheminement à faire, nul ne peut être sauveur de l’humanité, ça aussi je l’avais oublié.

Maintenant il faut avancer, je ne suis pas seule, mon fils compte sur moi.

Alors, on respire, rien n’est grave à part la maladie et la mort prématurée, le reste est gérable. On se connait au fond et je ne sais pas pourquoi mais je sens que tout va aller mieux, beaucoup mieux car j’ai confiance et je ne doute pas, j’ai trop longtemps douté (et j’ai ce besoin d’y croire). J’ai fait un grand pas en avant alors que cela faisait tellement de temps que je me laissais porter par la vie, sans chercher à me dépasser, j’errais tel un corps sans âme, peu à peu je m’éteignais. Je portais chaque jour un masque pour paraître heureuse, mais au fond il y avait un tel vide. Je ne remets la faute sur personne, on est tous responsable de nos actes et personne n’est tout blanc ou tout noir…

Aujourd’hui je redeviens moi-même peu à peu, la transition ne se fait pas du jour au lendemain mais je suis fière de moi, et je veux que mon fils le soit aussi

J’ai toujours pensé que le bonheur tenait à si peu de choses, mais surtout que l’amour était la clé de tout car avec de l’amour et de la compassion, l’être humain est capable de soulever des montagnes et de réaliser tant de choses.

Voilà aujourd’hui, je reprends peu à peu du poil de la bête et confiance en moi et je ne peux faire ce cheminement que seule, cette solitude qui si parfois me fait peur mais m’apaise aussi bizarrement.

Prendre le temps de penser, de réfléchir, de poser les choses cela faisait bien longtemps que je ne le faisais plus par peur, peur de me rendre à une évidence certaine que j’ai souvent évincée.

To be continued…

 

 

Publicités

2 réflexions sur “L’art de relativiser

  1. Coucou ma belle,
    Pas osé t embêter par mail mais je suis contente de savoir que tout va bien!!! Et ravie que tu donnes des nouvelles!
    On t embrasse bien fort depuis la moselle très froide déjà…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s