Envie d’ailleurs…

Voyage Laos - thewideeyedturtles

Crédit photo – The wide eyed turtles – Laos

Grâce à mes parents mais aussi à mes études, j’ai toujours eu le goût du voyage. Mon papa, jeune, était un routard invétéré et je peux le dire, il a presque parcouru le monde, seul, sac à dos, peu d’argent en poche, puis il a initié ma maman et lui a fait découvrir des trésors!

Tombés en amour pour l’Inde, ce pays si riche et si varié en fonction des régions, sa nourriture, sa musique, ses divinités, ses paysages, ses gens, le berceau du bouddhisme, bref tout en fait, tous les deux nous ont transmis leur passion. Du coup, les plats que nous mangions oscillaient entre cuisine traditionnelle niçoise et les curry, chapatis et autres lassis.

Et c’est tout naturellement que mon frère, ma sœur et moi avons tous été bercés par le sitar de Ravi Shankar notamment et avons le goût pour les plats épicés pour faire court!

Alors voilà, puisque nous ne roulions pas sur l’or, mes parents ont priorisé les choses qui semblaient essentielles pour eux, pour nous, en décidant de continuer à louer un appart’ avec un petit loyer pour nous permettre de voyager souvent et pour ça, je ne les remercierais jamais assez!

Nous, qui ado, nous plaignons parfois de ne pas avoir notre propre chambre, nous sommes vite rendus compte de l’importance de s’ouvrir aux autres, ailleurs, ailleurs que chez nous, ailleurs qu’en France et tous avons ce besoin intense de voyager, toujours!

J’ai envie de transmettre ça à mon fils et puis je pense tellement que l’avenir n’est plus ici, en France. Je ne suis pas négative, juste réaliste en fait. « La vérité est ailleurs » dixit Mulder, non sérieusement, ici plus rien ne va. Et même si je sais qu’il y a pire que la France, bien pire, je sais aussi qu’il y a beaucoup mieux!

Ce qui nous empêche de prendre le large de temps en temps c’est…roulement de tambour, l’argent qui manque cruellement. Car oui, désormais, voyager ça coûte cher, pas tant sur place, en fonction du pays choisi, mais rien que le billet d’avion, et sortir minimum 600€ X 3 c’est compliqué quand tu ne peux rien mettre de côté…

En ce moment, ce qui me manque, c’est l’Asie, ses échoppes, sa flore luxuriante du Sud, ses sourires (même quand ça ne va pas), ses parfums, son hospitalité…

Je rêve d’y amener mon fils, c’est tellement enrichissant de voir autre chose, autre chose que soi, son propre nombril, le partage, la découverte de l’autre, c’est surtout ça qui reste quand on rentre chez soi.

Se sentir grandit, fort d’expériences nouvelles, tout ça c’est la richesse d’un voyage. Ce que je recherche au travers de mes voyages, c’est le dépaysement, le lâcher prise qui m’apportent tant de bien-être, et ça, je veux que mon fils le connaisse!

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Envie d’ailleurs…

  1. Moi je suis assez casanier. J’ai toujours du mal à partir même pour les vacances. Je suis bien chez moi. J’ai peur de l’inconnu je pense. Mais j’aimerais parfois être un peu plus comme toi et profiter

    • C’est tellement bon de voir autre chose, d’aller à la rencontre d’autres cultures, d’autres personnes! Ça aide à relativiser sur sa vie, ça remet les choses à leur place. On n’a qu’une vie, autant en profiter en voyageant! ^^

  2. Salut. J’espère que tu arriveras à réaliser ton souhait. J’adore également voyager avec mes enfants. Jusqu’à présent, on a eu la chance de visiter quelques pays et de connaître d’autres cultures.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s