Quand il souffre pour moi

enfant triste

Source Pinterest

Aujourd’hui, je n’ai pas pu amener mon fils à l’école. Je n’ai pas pu, non parce que je ne l’ai pas voulu, non pas parce que je n’étais pas prête mais parce que mon état m’en empêchait.

Rien de grave, non, suite à un malaise vagal, j’ai demandé à l’homme de prendre la relève et d’y aller à ma place, un peu en catastrophe, tant je ne pouvais plus me lever.

Rien de grave, me diras-tu, non à l’heure où je t’écris, je vais bien, c’est rien , ça arrive mais aujourd’hui, il a été tout chamboulé.

Lui, mon Boubou, il n’a pas vraiment compris ce qu’il se passait, j’avais beau lui expliquer que ce n’étais rien, il n’a pas compris pourquoi sa maman devait se coucher, comme ça d’un coup, sans avoir pu lui préparer convenablement son petit déj et qui en guise de jus d’orange pressé quotidien, lui a filer une mandarine et un morceau de pain à la place de ses tartines habituelles.

Lui, n’a pas compris, pourquoi, d’un coup, maman n’a pas pu l’amener à l’école et lui faire son bisou devant le portail avant de rentrer dans sa classe.

Lui, qui a beaucoup réclamé sa maman, tout au long de ses activité avec sa maîtresse.

Lui, qui s’est fait un sang d’encre, toute la journée, pensant certainement que sa maman était au plus mal malgré mes explications le matin avant l’école, tentant de le rassurer.

Lui, qui quand je suis venue le chercher, m’a demandé directement si je n’étais plus « malade », heureux de voir que sa maman était « sortie d’affaire », des étoiles dans les yeux.

Lui, qui lorsque je l’ai couché s’est remémoré sa journée comme a son habitude, dans son lit, racontant s’est péripéties à ses peluches et mentionnant à plusieurs reprises que sa maman avait été malade et très fatiguée et n’avait donc pas pu l’accompagner à l’école.

Lui, que je suis venue rassurer une nouvelle fois pour lui dire de ne pas se faire du soucis pour moi car tout allait bien, ce petit bonhomme qui a été anxieux toute cette journée « à cause de moi », m’a mis les larmes aux yeux.

Parfois, de petites choses insignifiantes pour nous vont chambouler nos tout petits, moi, après m’être reposée, j’ai vaqué à mes occupations, pendant que lui, était inquiet…

Ce soir, je suis triste d’avoir fait « subir » ça à mon fils, même si demain, je l’espère il n’y pensera sans doute plus.

Publicités

14 réflexions sur “Quand il souffre pour moi

  1. Ne te culpabilise pas autant, nos petits bouts absorbent certes tout ce que nous ressentons mais ils captent aussi tout le positif dont nous savons les entourer! Demain, cela ne sera plus qu’un souvenir lointain pour lui….

  2. C’est émouvant de savoir que ce petit bout de nous est aussi sensible. Jamais je n’aurai cru que l’amour pouvait être aussi fort. Je te comprends mais comme dit MlleSoriane ne culpabilise pas. Tous les jours où tu fais naturellement ton devoir de mum tu es à la hauteur… nos désespoirs et nos maux font partie de nous et c’est normal qu’ils le ressentent c’est un signe… he is a big boy, your big boy ENJOYYY my beautiful mummy bee

    • Merci ma jolie Heba, oui c’est fou comme ils se mettent de côté pour nous, cette empathie qu’ils possèdent sont un exemple pour nous! Oui c’est mon grand garçon mais ça restera toujours mon baby ❤ A bientôt

    • Oui mon bébé, il s’est déjà mis à l’écart pour les tétées quand vers ses 16 mois car j’avais beaucoup de soucis et même si je ne voulais pas lui faire ressentir, au fond il le sentait…C’est toujours un souvenir très douloureux (pour moi)! Bises ma jolie ❤

  3. comme je te comprend !! dans un sens c’est plein d’amour comme réaction, mais on a pas envie de les voir angoisser comme ça !!! ton petit est un amour 🙂 bon rétablissement 😉

  4. C’est vrai que les malaises vagaux bien que pas grave sont très impressionnants. J’ai vu une fois ma Maman en faire un j’avais pourtant 19 ans mais j’ai eu très peur je la croyais morte. J’ai fais le mien la première fois en Août 2014 et j’ai eu très peur cette fois pour moi j’ai cru que j’étais en train de mourir en plus j’étais toute seule dans ma piscine … heureusement je ne me suis pas noyée ! Une fois j’en ai fais dans la voiture mon mari ( qui conduisait ) a été traumatisé aussi c’était la première fois que j’en faisais un lorsqu’il était là et il m’a cru morte ça l’a travaillé pendant plusieurs jours il ne voulait plus rien que je fasse lol lui qui me prend habituellement pour sa bonniche !!!
    En tout cas c’est bien de rassurer tout petit bout.

  5. Oui c’est très impressionnant et même moi j’ai eu peur…Ahah comme quoi ça peut faire du bien au couple ^^ Merci pour ton petit retour d’expérience!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s