Le bon moment?

mowgliPour une maman c’est toujours avec un pincement au cœur qu’au fil du temps on se rend compte que son bébé n’est plus vraiment un bébé mais notre rôle est de l’accepter et de l’aider à devenir de plus en plus autonome, sûr de lui, être un tuteur qui aide l’arbre à pousser dans la bonne direction et comme disait Khalil Gibran dans son livre « Le Prophète »:

« Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même. Ils viennent à travers vous mais non de vous. Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas. Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves. Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous. Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier. Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés. L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et il vous tend de sa puissance pour que ses flèches puissent voler vite et loin. Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie, car de même qu’il aime la flèche qui vole, il aime l’arc qui est stable. »

Bref, aujourd’hui, je me suis dit qu’il était peut-être temps de franchir une nouvelle étape, celle du retrait des barreaux du lit de mon grand bébé ou plutôt mon petit d’homme en devenir. Ces derniers temps, il se montre de plus en plus autonome, il tente de mettre ses chaussures seul, il parle comme un livre (mais ça c’est pas nouveau dixit la maman crâneuse ultra fière de sa progéniture) et peu à peu il prend le chemin des toilettes. Mais monsieur Boubou se veut aussi en contradiction avec notre autorité et souvent il teste nos limites, parfois même avec sa nounou c’est dire! Il se rend désormais bien compte qu’il est une personne à part entière qui a le droit de ne pas être d’accord, de donner son point de vue etc.

Alors aujourd’hui, car ça fait un moment que j’y pense, après le retrait de la gigoteuse pour passer au drap estival, j’ai demandé à l’homme s’il était d’accord pour retirer ce fameux pan de lit à ce petit bonhomme qui aura 3 ans en septembre! Aussitôt fait, notre Boubou cria « youhou » et se jeta dans son lit, il voulait presque se remettre en pyj’ pour y faire un somme, là, de suite!

Précautions prises quand même, nous avons placé sa peau d’agneau au pied du lit pour amortir une éventuelle sortie de lit en catastrophe.

Et là, ça me fait tout drôle de me dire qu’en ce moment même, il fait sa première nuit dans son lit qui n’a plus les barreaux qui l’accompagnèrent et le rassurèrent pendant tant de dodos (j’ai la larmichette? Non, juste une poussière dans l’œil).

Après deux aller-retour pour le rassurer, il s’est endormi paisiblement.

Aujourd’hui,encore une étape de franchie, je suis fière de toi mon petit d’homme! ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s