Nuits hachées…le retour!

cauchemar bébéVoilà, voilà…ça pourrait être le titre d’un film d’horreur, non?

Si tu es maman (ou papa), tu sais sans doute (sauf si tu es trèèès chanceuse ou si ton enfant est un extra-terrestre) que les nuits chez les tous petits, c’est JAMAIS acquis! Alors après mes non nuits jusqu’à 8-9 mois, le sommeil de Boubou s’était super bien réglé (sauf maladie ou exceptions) et on pouvait enfin dormir mais c’était sans compter sur les cauchemars! A son âge (bientôt 2 ans et demi), Boubou prend de plus en plus conscience des êtres et des choses qui l’entourent et cela entraîne souvent des peurs inexpliquées qui peuvent paraître anodines pour nous (peur d’une fourmi, d’une mouche, d’une poussière, d’un chien qui aboie…) tant de choses qu’il côtoie au quotidien et que son cerveau assimile la nuit!

Nous tentons de le rassurer et de lui expliquer qu’il n’a pas à avoir peur car nous veillons à le protéger et une mouche n’a jamais tué personne non? (enfin mis à part la tsé-tsé…). Malgré tout, il reste sur ses gardes et la nuit, ses peurs ressortent amplifiées, il nous appelle de sa chambre, apeuré voire effrayé!

Comment te dire qu’ici on a pas mal morflé des nuits chaotiques qu’on a passé et on reste très frileux quant à cette expérience que vivent beaucoup de parents! Le manque de sommeil nous rend cons moins aimables, moins attentif au boulot (et le patron lui il s’en tape que ton môme dorme pas la nuit hein)…La fatigue c’est le plus dur à gérer et on dirait qu’ya toujours quelque chose qui va t’empêcher de dormir comme un « bébé » (pour le coup, pourquoi on utilise cette expression qui n’a rien de vrai, on m’aurait menti?).

Cette nuit, a 2:36 précisément, je me fait réveiller en sursaut, j’ai cru que c’était son heure habituelle (6:15) mais que néni, 2h30, il m’appelle. Je mets la lumière dans le couloir et j’entre-ouvre la porte de sa chambre, je le rassure, tout va bien, il ne pleure plus, il se rendort. 4 heures et des poussière rebelote, je le rassure de nouveau derrière la porte mais avec un ton un peu plus ferme! Résultat, il se met à hurler, ça lui plaît pas! Papa prend le relais et finalement, Boubou fini dans notre lit, le souffle coupé, il balbutie des phrases qui nous font comprendre qu’il a peur (du monsieur, de la fourmi etc…).

Après au moins une heure à tourner, je vois le cadran défiler sous mes yeux, labourée par ses petons (aussi mignons soient-ils), il tourne et vire pour finir par trouver le sommeil, mais moi c’est foutu, le sommeil est bien loin derrière et je pense déjà au moment où je vais devoir sortir du lit et être opé pour: descendre le chien (sortant d’une opération de hernie discale), chercher le pain, préparer le petit déj, me préparer, le préparer…etc et l’emmener chez la nounou.

Dans sa chambre il est pourtant bien entouré par ses peluches préférées et sa veilleuse (ikea), rien n’y fait, il a peur.

Tes conseils sont les bienvenus^^

Publicités

2 réflexions sur “Nuits hachées…le retour!

  1. Pas de conseils parce que chez nous la nuit c’est compliqué depuis plus de 2 ans… Il s’endort dans son lit et termine dans notre lit vers 4h du mat… Comme ça on évite les longs pleurs et tout le monde se rendort vite… Et on espère que ça va lui passer tout seul… Nous sommes des optimistes 🙂

    • S’il dort quand il est avec vous c’est déjà ça…Est-ce que finalement on ne leur transmet pas indirectement des angoisses? J’ai dormi avec mes parents jusqu’à 4 ans j’avais trop peur de dormir seule…alors je me dis qu’un jour ça passe c’est bien d’être optimiste héhé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s