Maman travaille, mes premiers jours sans lui

beyonce-world-war-ii-650Comme tu as pu le lire ici oui j’ai trouvé un job après presque un an de recherches et de candidatures envoyées!

Mes journées sont très chargées et pour finir à l’heure (pressée de revoir mon Boubou), je mange souvent rapidement au bureau!

Ma petite équipe est super pro, très sympa, et j’évolue quasi dans un milieu composé essentiellement de femmes (j’ai l’habitude ^^), je m’y sens bien et je suis heureuse de découvrir un métier pour lequel je ne pensais pas avoir de l’intérêt (secteur immobilier) , comme quoi! Ils me donnent envie de ne pas les décevoir d’avoir donné leur chance à une jeune maman et de leur montrer qu’ils ont fait le bon choix en me faisant confiance .

Côté organisation et séparation, je suis heureuse que Boubou passe plus de temps avec son papa qui est en congé et ravie de voir qu’une complicité se créée entre eux, je pense que mon homme en avait besoin et que tous les signes étaient réunis pour que tout se passe bien pour ma reprise!

Les signes étaient les suivants:

  • Un papoun en vacances (3 semaines) pile poil où on m’a demandé de me rendre dispo (très très rapidement)
  • Une mamie (ma maman) en congés pour enchaîner les deux dernières semaines d’août
  • Une nounou (oui pas de place en crèche – il y est inscrit depuis sa naissance pour info) triée sur le volet dès septembre
  • Un papy (mon papa) bientôt à la retraite qui va garder son petit fils le mercredi (baisse des frais de garde et la nounou ne bosse pas ce jour)

Du coup, oui il me manque mais la maman poule que je suis relativise et je me dis toujours que j’ai eu la chance de pouvoir profiter de lui (non sans privation au contraire) et que toutes ces épreuves, tous ces courriers de relance de paiement, de mise en demeure, ces moments où tu ravales ta fierté quand un jour tu va consulter une assistante sociale…tout ça m’a appris aussi à relativiser et à me focaliser sur les choses essentielles de la vie comme la santé par exemple, l’amour, l’union!

Alors quand le soir je rentre à la maison, je n’ai qu’une idée en tête embrasser mon Boubou et le prendre dans mes bras encore et encore.

J’ai cependant une peur, celle de passer à côté de progrès qu’il aurait fait durant la journée, celle de ne pas être la première personne qui le réconforte quand il pleure, celle qui ne sera pas là, toujours à ses côtés mais ne dit-on pas que c’est ça, finalement, l’apprentissage de la vie?

Peut-être est-ce la fin de la malchance et de la galère pour moi, pour nous (niveau financier) et que la roue a enfin tourné dans le bon sens en tout cas c’est que je veux croire ♥ ♣

Publicités

5 réflexions sur “Maman travaille, mes premiers jours sans lui

  1. Pingback: Etre "travailleur pauvre" | Une Maman dans la Ville

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s