Le petit deuz’…

ptit deuzJe vais déjà enlever le doute qui sommeil en toi: Non je ne suis pas enceinte du deuxième…

Quand est-ce le bon moment? Je pense au fond de moi qu’il n’y a pas vraiment de « bon moment », mais nous n’allons pas nous mentir, l’argent reste au centre de toutes les conversations et le fait que je ne trouve pas de travail me coince beaucoup car même si l’envie et là (depuis longtemps), on veut donner le meilleur à nos enfants et malheureusement l’amour et l’eau fraîche seul ne suffit pas!

Quand je vois que cela fait quasi un an que je cherche un emploi en vain (tu pourras le lire ici et )  je regrette de ne pas avoir « lancé » le deuz’ plus tôt car finalement je fais quoi là, je compte sur un futur hypothétique job en carton qui au final ne me permettra pas de faire un enfant dans la foulée, ben ouais « bonjour m’sieurs ‘dames, merci pour l’embauche, ps je suis enceinte » c’est moyen quoi pour être bien intégrée…

Comment s’en sortir financièrement quand je ne trouve toujours pas de travail (si si je cherche et je postule j’te jure), est-ce raisonnable d’en faire un deuxième maintenant? Mais bon voilà j’ai bientôt 33 ans (ouais d’ici une semaine pfff) et bon les hormones vont pas faire le taf des millions d’années quoi, en plus moi qui les voulais rapprochés ben là c’est loupé!

Pourquoi je fais toujours tout à l’envers? Pourquoi n’ai-je pas trouvé un job safe (traduction le fameux CDI) avant? Ah tu te le demandes certainement toi, là derrière ton écran? Je t’en veux pas t’inquiète ce sont des questions légitimes, mais la réponse est toute bête, tout simplement car je n’ai pas eu cette opportunité avant et qu’à un moment donné (enchaînements de contrats précaires), je me suis lancée en me disant que ça viendrait ensuite…Mais voilà, moi, mes diplômes et mes expériences, on coûte trop cher (même si je demande pas la lune il faut savoir qu’il y a des grilles…) tu comprends et puis on n’est moins malléables et  dispo qu’une personne nullipare (traduction sans gosse(s)).

Alors voilà, tout autour de moi, je vois des mamans avec un bidon rond et un premier p’tit bout qui attend la venue de son petit frère ou petite sœur et moi j’attends…un job! Je les regarde avec compassion, avec envie aussi!

En général je suis quelqu’un de positif mais j’avoue que depuis un p’tit moment, une longue période de recherches pour seulement 2 entretiens (plus un en cours) et un papa qui gère tant bien que mal les finances, je suis au bord du burn-out.

Vais-je enfin sortir de ce tourbillon infernal qui n’a de cesse de me tirer vers le bas? Quelle est le meilleur choix et finalement y a-t-il vraiment un bon moment? Sommes-nous vraiment maîtres de notre destin ou subissons nous les répercussions d’un monde qui marche sur la tête?

Au plus profond de moi je ressens ce besoin inexplicable de donner à mon Boubou un petit frère ou une petite sœur, lui apprendre le partage, les voir rire (et se disputer), les voir s’aimer comme moi j’aime mon frère et ma sœur qui passeront toujours avant les autres.

Je suis l’aînée d’une fratrie de trois enfants, d’un frère de deux ans et demi de moins que moi et d’une sœur dont 8 ans nous séparent et je ne pourrais pas m’imaginer fille unique, ils m’ont tellement apportés, ils ont fait de moi une grande sœur qui a pris son rôle très (trop parfois) au sérieux, qui s’est toujours sentie investie de la mission de donner l’exemple en ne s’octroyant que peu d’écart! Une grande sœur fière d’eux, qui a aimé se sentir utile pour eux, qui a aimé être responsabilisée tôt.

Et puis je ne sais pas, finalement ça ne s’explique pas, j’ai toujours rêvé d’une grande famille (mais pour l’homme 2 ça suffit ^^) Alors voilà je le dis, je veux un p’tit deuz’… Mais c’est pas pour maintenant.

Publicités

8 réflexions sur “Le petit deuz’…

  1. Tes questions sont légitimes, et on se les pose toutes finalement… comment concilier carrière et famille? Avoir une situation stable financièrement, un job sûr, faire des enfants rapprochés tout en gardant une vie épanouie… C’est la quête de la maman du 21ème siècle… Pourquoi ne pas faire une parenthèse « je fais mes enfants maintenant – je coche ces cases-là, et après je passe à autre chose » et enfin te consacrer à ta carrière ensuite? Je suppose que tu as dû te poser 100 fois ces questions, mais cela répondrait à tes attentes… et puis, un trou sur un CV quand on a la 30aine est bien justifiable lorsque tu expliques que tu as fait tes enfants sur cette période et que dorénavant tu te consacres à ta vie professionnelle…
    Bon courage dans tes réflexions…
    Je voulais juste te donner mon point de vue, et te dire que c’est rarement simple!
    🙂
    Myriam

  2. Je te comprends, j’ai aussi un frère de 3 ans de moi et une soeur de 8 ans de moins! La je suis en congés parental pour ma petite 4e, et je ne regrette pas du tout de mettre ma « carrière » de coté pour élever mes enfants. On verra après, mais en tout cas je sais que ma vie professionnelle passe et passera largement après mes enfants! Je serais de l’avis de Myriam pour les enfants, les faire maintenant et ensuite rechercher du boulot!
    Ahhh il est loin le temps de l’IUP hein! 😉

    • Ahhh Cris petit clin d’oeil du temps de l’IUP! Je suis totalement d’accord avec vous les filles mais j’ai juste peur financièrement de nous mener à la perte…J’ai un rdv pour un taf (CDD 1an) dans la semaine et je pense qu’après ça si c’est pas concluant on pensera au 2e car c’est pas que mais j’ai bientôt 33 ans quoi! J’espère te revoir bientôt ça me ferait plaisir d’avoir des conseils d’une maman de famille nombreuse 😉

  3. Nous aussi on y pense au deuz (mon chéri les voulait très rapprochés) mais bon, j’avoue pour le moment je veux profiter de mon modèle réduit, car je suis persuadée que même si on les aime autant, on « délaisse » forcément un peu le 1er quand le 2ème arrive et pour un bb ça doit être compliqué, pour moi le bon écart serait 2ans et demi 3ans… Mais tu as raison, nous aussi on pense à nos finances, d’autant que je ne travaille pas (enfin je travaille mais j’ai une activité qui ne me permet pas de me rémunérer) AAAh comme c’est frustrant ! Bon en tout cas, courage pour ton job d’un an. je t’embrasse ***

    • Oui moi aussi pour moi le bon écart se situe dans ces eaux là…à voir on n’est malheureusement maîtres de rien dans la vie, c’est très frustrant! Merci pour tes encouragements pour mon new job ❤

  4. L’envi du 2e est déjà présente (trop !) dans ma tête. Mais, comme pour toi, ce n’est pas le moment. Je viens juste de finir mes études (bébéclown est né alors que j’étais étudiante et que je travaillais à côté – c’était voulu, choisis et complètement assumé). Mais maintenant, je passe aussi par la case recherche d’emploi stable DANS MA BRANCHE. Ce qui est compliqué, bien sur. Vivement que tu ais trouvé un travail à la hauteur de ton parcours.

    • Malheureusement c’est vrai qu’on le veuille ou non c’est la monnaie qui dirige le monde alors à l’heure où je te parle, j’ai trouvé un super travail qui me plaît (pas dans ma branche) mais…c’est un CDD, certes long (1 an) mais impossible de se projeter! Courage à toi ma belle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s