Tu n’iras pas au zoo mon fils…

Captive - Lion

Crédit Gaston Lacombe

Ce sujet trotte depuis un long moment dans ma tête et je décide finalement de le coucher sur papier aujourd’hui, quelque jours après avoir vu le fim-docu Blackfish qui m’a bouleversé jusque dans mes tripes, d’ailleurs en écrivant ce billet j’en pleure encore et depuis je ne cesse de penser à ces conditions atroces auxquelles font face les animaux retenus en captivité, capturés, tout ça pour amuser la galerie…

C’est vrai, quand je vois ça, ce que l’homme est capable de faire subir sans scrupule à des animaux je me dit que le monde est foutu, qu’il n’y a plus rien à faire, l’argent, le nerf de la guerre, nous fait faire tant de mal, tant d’atrocité, des choses que je ne peux pas supporter! Trop sensible? Peut-être mais chaque jour qui passe je me dis que ma sensibilité vis-à-vis de mon prochain, de l’animal et de ma planète fait que je ne basculerai jamais dans ce côté obscure, plutôt crever.

Ces valeurs, mes parents me les ont d’abord transmises et je les en remercie! Je les remercie de m’avoir inculqué le respect de mon prochain tout simplement. Je me suis toujours dit que c’était inné, comme le dit J-J Rousseau dans le » Contrat Social », je pense aussi que l’homme naît bon et que c’est la société qui le corrompt. Le libre arbitre, c’est une chose que nous possédons tous alors pourquoi certains décident de renier tout ça, de se laisser aller à l’avidité?

Mais détrompe toi, je ne juge pas forcément ceux qui font vivre ces institutions car j’ai moi-même participé indirectement à cette mascarade en me rendant dans des zoos mais je finissais toujours pas me dire que tout ça n’était pas normal, j’en sortais salie, mélancolique, bizarre, pas si fière de moi en fait.

Je me sens finalement tellement impuissante en me demandant comment stopper le massacre? Je ne fais pas partie des activistes de Greenpeace ou encore la PETA (même si je les admire); leur engagement à cette cause qui semble souvent perdue…La seule chose que je peux faire, c’est de ne plus contribuer à cette atrocité, ne plus jamais participer, plus jamais!

On nous bourre tellement le crâne en nous disant qu’ils sont bien soignés, heureux, qu’ils aiment apprendre, que c’est grâce à eux (zoos etc…)  qu’on preserve des espèces en voie de disparition, et mon c** c’est du poulet?Mais l’envers du décor est beaucoup moins glamour, manque de financement pour des soins qui valent chers, animaux sous-nourris pour obéir, attaques…

En ce qui concerne les orques (par exemple), il y a d’abord les captures sauvages, des bébés souvent arrachés à leur mère…puis de la « lobotomisation », on les affame, les enferme, on les casse émotionnellement, on les force à rester ensemble dans des bassins où ils peuvent à peine se mouvoir. Les mâles sont souvent pris à parti (voire tués) par les femelles car dans leur société matriarcale, les mâles ne s’approchent qu’au moment des périodes de procréation, basta!

C’est normal de trouver des ours blancs sur la côte d’Azur, en plein cagnard en train de tourner en rond tels des fous dans un asile??

Bref, voilà je n’aime pas le cirque qui met des animaux en scène, les zoos et autres parcs aquatiques, ça me donne la gerbe!

Les animaux méritent notre respect et nos enfants n’ont pas besoin de les voir confinés dans des petits bassins, en train d’obéir pour avoir une récompense, pour savoir ce qu’est un orque, un dauphin, un lion, un tigre etc… Les animaux sauvages appartiennent à leur milieu naturel, en paix.

Alors si cela signifie que je ne verrais jamais un ours, un lion, une girafe…en vrai, soit, je serai heureuse de les savoir dans leur milieu naturel, dans des documentaires animaliers et si un jour j’ai la chance de croiser un orque, un dauphin, un éléphant ce ne sera que grâce à un voyage sur leurs terres (ou leurs mers/océans).

Soit dit en passant, je pense que je suis loin d’être seule à penser de la sorte et que ces parcs/zoos sont voués à disparaître d’ici une cinquantaine d’années, car nos enfants perpétueront cet engagement pour le respect des animaux tels des êtres vivants avec des émotions et non comme un vulgaire jouet dont on se sert pour faire du fric.

Ceci, tu en jugeras, est un billet engagé que j’assume complètement et dont je suis fière, c’est une goutte dans l’océan, ma petite pierre à l’édifice pour que nous préservions notre terre ensemble de manière raisonnée et solidaire.

Pour finir, même si j’en ai tellement à dire je vais citer Jacques-Yves Cousteau : « Il y a autant de bénéfices pédagogiques à acquérir en étudiant des dauphins en captivité qu’il y en aurait à étudier le genre humain en n’observant que des prisonniers isolés. »

 

blackfish

PS: Je t’ai épargné des images dégueulasses, car malheureusement il y en a plus que tu ne pourrais l’imaginer et mon but ici n’est pas de choquer mais juste d’informer.

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Tu n’iras pas au zoo mon fils…

  1. Je suis allée à Nausicaa dans la semaine et je me suis faite la remarque : les enclos et bassins sont trop petits , les gens ne respectent pas les animaux en faisant autant de bruits et de photos avec flash. J’ai été tellement mal à l’aise devant le parc des manchos , c’est rikiki et ils étaient tous au fond à vouloir dormir mais comme c’était une nocturne aveec billet gratuit c’était juste l’horreur niveau bruit de fond. Ils ont tout pris en pleine face car l’enclos est ouvert bref ça m’a mis très mal à l’aise.
    Même remarque sur des aquariums avec des tortues ou des gros poissons qui ont trop peu de place pour bouger. Pour un des plus gros centre aquatique de France j’ai été déçu … Surtout qu’ils militent pour l’environnement patati patata.
    Après j’ai été dans des zoos très sympa comme pas loin de Nantes, avec des espaces ouvert , un parc immense et on s’y sent bien.
    Donc oui je suis d’accord avec toi mais certains endroits sont aussi bien pensés, bien organisés donc je ne mettrais pas tout à la poubelle.

    • Oui on se sent bizarre quand on prend un peu de recul en se demandant qu’est ce qu’on fout là…Je suis d’accord certains parc animaliers essaient de se rapprocher des conditions à l’état sauvage mais quand même ce n’est pas naturel

  2. Il y a tellement de choses à dire à ce sujet , mais l’essentiel est dit ici 🙂
    Et les éléphants pour les touristes en Thaïlande …. Mais ne pas y contribuer sert aussi à s’exprimer sur notre position et sensibiliser les gens qui à leur tour (pour ceux qui se sentent concernés ), sensibiliserons leur entourage également . Alors c’est un billet engagé certes, mais assumé et important 😉

    • Oh oui Marie, je n’ai malheureusement pas tout abordé mais je suis entièrement d’accord, les éléphants qui amusent les touristes en Thaïlande, les tigres doux comme des agneaux retenus captifs par des moines etc…Tout ça me révolte! Merci pour ton soutien ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s