« Mentir » pour trouver un travail?

maman_reprise_travailAprès quelque semaines sans avoir écrit un billet, je reviens pour pousser un coup de gueule! Et ouais on se refait pas! Depuis que je suis devenue maman, je sais pas, je suis plus révoltée, je vois et je vis des choses aberrantes au quotidien…Alors peut-être qu’avant j’étais aveugle ou tout simplement que je faisais l’autruche?

Peut-être qu’on se révolte quand on a les pieds dans la merde? Quand on a l’impression que la société nous a oublié, nous les mamans au foyer?

Bref, je suis révoltée, révoltée d’entendre dire que si je cherchais vraiment du travail, j’en trouverais, que peut-être je suis trop exigente, qu’avant de lancer le p’tit deuz’ faut que je bosse (logique c’est mieux de payer la nounou hein?), que je devrais revoir mes diplômes et expériences à la baisse, que je devrais couper le cordon avec mon fils de 21 mois, que ça lui ferait du bien de rester en communauté, loin de moi….Je suis triste, excédée, je n’en dors plus, je n’avais même plus le courage d’écrire mais aujourd’hui j’en ai besoin alors à près de 22h je prends ma plume (enfin mon clavier) pour te crier (enfin t’écrire, bon t’as compris quoi!) mon desespoir, ma haine envers ce système merdique, envers cette France qui ne donne pas de boulot aux mamans, aux diplômés (ben non les stagiaires c’est mieux, ça coûte rien et c’est maléable à souhait), je suis sur les nerfs chaque jour qui passe.

Alors, quoi, faut-il mentir pour trouver un job (qui ne nous correspond pas qui plus est), comme on me l’a doucement murmuré au Pôle Emploi? Je ne sais pas mais ce qui m’a tuée à mon dernier entretien pour un job qui me plaisait en plus (le seul en l’espace de 9 mois de recherches en vain) c’est de m’entendre dire « j’adore votre profil toussa toussa mais j’ai peur que vous vous ennuyez… » HEUUUUU mais si je postule c’est que je sais que je veux ce post CO****! Bref, tu comprendras à travers cette phrase que malgré ma motivation etc, etc, ben la réponse fût négative, ben voyons!

Après de longuent recherches et envois de cv dans le vent, j’ai essayé de me « dévaloriser » en retirant 2 ans de mes diplômes et quelques expériences « trop high level » pour les jobs auxquels je postule et là MIRACLE CA MARCHE!!!!! C’est une blague, mmmmhhh alors j’ai lu récemment sur un blog que les non diplômés ne trouvaient pas de taf ben j’te rassure les diplômés non plus. Sommes nous en train de tomber aussi bas que l’Espagne ou la Grèce économiquement parlant? J’en ai bien peur, voilà comment nous faire fuir (ou du moins y songer) de notre pays…C’est pas que je me suis faite ch*** à faire des études hein, noooon! Alors maintenant, me voilà en plus à les faire disparaître de mon existance, congratulations Marlène!

Bref, me voilà contactée par la boîte en question pour un job qui est trèèèèès loin de me passionner, mais alors très loin tu vois, payé au smic (j’ai donc baissé mon salaire de quasi 1000€) mais pour lequel je vais devoir me battre si je veux l’obtenir! Le seul avantage (et quand même pas des moindres, c’est qu’il est à deux pas de chez moi). Les raisons qui me poussent à l’accepter? La condition (non négociable, crois moi j’ai essayé) de l’homme pour faire un p’tit deuz’, même si j’ai du mal à suivre sa logique! Je le comprends dans le sens où on a besoin de se renflouer mais franchement c’est pas en gagnant le smic et en payant la nounou avec que ça va être le cas…Les autres raisons, je les cherche encore à te dire vrai et à chauqe fois que j’y pense, je suis submergée d’une émotion indéfinissable, comme si le sol s’éfondrait sous mes pieds, le coeur palpitant je n’arrive pas à me résoudre à laisser mon Boubou, encore tellement dépendant de moi! Mais ça un papa, lui ne le comprend pas forcément…

Il n’y a pas de sot métier mais si je suis sélectionnée, si j’accepte que va-t-il se passer en moi, vais-je décliner intellectuellement parlant dans un environnement qui ne me correspond pas? Vais-je oublier toutes mes connaissances, tout ce que m’ont appris mes autres expériences professionnelles durant lesquelles j’ai tant appris? Vais-je supporter de ne pas maîtriser l’éducation de mon fils, de ne plus voir ses progrès jour après jour? Vais-je faire un burn-out, comme en parle la Prune, je ne sais pas.

Je vais sans doute accepter si on me retient pour voir d’abord, et si je tiens tant mieux, si financièrement on n’y arrive mieux tant mieux…On dit que les enfants ont une capacité à s’adapter à tout, je l’espère car moi je ne sais pas si je possède cette capacité depuis que j’ai la chance de profiter de chaque instant à ses côtés, à son réveil, à son endormissement, à ses chutes, ses pleurs, ses caprices, ses câlins, ses nouveaux mots qu’il ajoute chaque jour à son répértoire…à l’amour qu’il me porte!

Comme tu t’en doutes, la mission « trouver une nounou » va s’avérer un vrai casse-tête car va en trouver une qui n’utilise pas de lingettes, qui utilise le portage etc…impossible?

La pilule serait sans doute plus facile à avaler si je trouvais un job qui me correspondait mais on va me dire que je suis utopique hein, pourtant je te jure, je demande pas la lune!

Lassée de ne pas trouver, je vais sans doute accepter (si propostion il y a)…

Publicités

23 réflexions sur “« Mentir » pour trouver un travail?

  1. Bon courage. Et si tu acceptes, vous ça plutôt comme une première étape vers un autre boulot. Après tout, si tu te présentes aux recruteurs en travaillant déjà, tu leur feras moins peur qu’en tant que mère au foyer. Même si je suis d’accord, c’est complètement crétin de leur part!

    • Peut-être oui, du moins il faut que je me persuade de ça…J’ai parfois peur que de me « rétrograder » comme ça risque de jouer en ma défaveur pour un futur job, tu sais la France c’est comme ça, tous les pretextes sont bons pour pa

  2. Je suis tellement d’accord avec toi Marlène! Moi aussi je suis révoltée, on m’a refusé le congé maternite de 6 mois sous prétexte que j’étais inscrite au pole emploi durant ma grossesse bien que j’aie une activité professionnelle non rémunérée (mais pas prise en compte) De plus, nous avons fait des calcules et des simulations avec mon chéri, et la reprise d’une activité pour moi ne serait pas du tout judicieuse! Entre la nounou et les impôts on ne gagnerait pas grand chose du tout. Et moi je gagnerais sans doute une sacré déprime car comme toi je ne me vois pas laisser mon petit modèle réduit à une inconnue…Nous avons malgré tout fait une demande pour 2 jours de creche a la rentrée (histoire que je puisse honorer mes rdv pro pour funnybeauty) mais on m’a clairement dit que nous ne serions pas prioritaires puisque je n’avais pas d’emploi donc que je pouvais m’occuper de mon gosse!
    Et pour finir, je te comprends, moi aussi j’ai des diplômes et malgré cela mes derniers emplois j’aurais pu les faire sans le bac…
    Je te souhaite bon courage Marlène, n’écoutes pas les mauvaises langues. Et sois fière de t’occuper si bien de ton Boubou chéri. Ces moments sont précieux.

    • Ton message me touche beaucoup et je sais que les mamans me comprennent! C’est tellement dur de se rendre compte de tout ça une fois maman…Je suis plus que fière d’être auprès de mon Boubou chaque jour qui passe et malheureusement les mauvaises langues sont souvent des personnes proches mais je ne citerais pas qui…

  3. je suis entièrement d’accord avec ta révolte et bénis les réponses de pomdepin et mylelfe. Je suis désolée de constater à quel point la société nous traite mal. Jamais de place en crèche, ou pour les plus pistonnés, et des employeurs débiles qui sont mariés avec famille mais qui nous traitent comme des imbéciles – c’est à se demander comment ils gèrent leur vie familiale! J’ajouterais qu’en fait, l’idéal serait de te construire ton propre job, celui qui te permettrait de t’occuper de ton bébé et vaquer à des projets dont tu serais ta seule patronne. Mais j’en suis consciente que ça ne tombe hélas pas du ciel. Peut-être un compromis entre les 2?

    • Et oui on nous dit que c’est bien d’allaiter mais attention yaurait une date de péremption, que c’est bien de s’occuper de son enfant mais bon pas trop non plus et qu’il faut couper ce p** de cordon! On veut tout gérer à notre place en nous dépossédant de nos propres corps et enfants! Une érésie qui n’est pas du tout appliquée dans les pays d’Europe du nord! Difficile de se lancer dans une affaire comme ça mais j’y réfléchi!

  4. Laisse les mauvaises langues parler… J’ai pris un congé parental à la naissance de mon petit bonhomme et autour de moi j’ai souvent entendu des commentaires très agaçants et le plus désagréable c’est qu’on me fait comprendre que c’est pour mon bien qu’on me conseille de retourner au boulot… Mais qu’on nous laisse tranquille et vivre notre vie de maman comme on l’entend ! Lorsque j’étais enceinte je ne pensais pas avoir envie d’arrêter de travailler pour être avec Arthur et puis je ne me suis pas vue le laisser alors j’ai pris 6 mois… Puis 1 an et là je suis décidée à prolonger d’un an encore pour retourner travailler qd il entrera à l’école… J’ai aussi du imposer mon choix au papa d’Arthur mais ça a été sans doute plus simple parce qu’il sait que je n’aurai pas un autre enfant et qu’à l’issue de mon congé parental je retrouverai mon boulot… Mais comme j’ai mangé toutes mes économies, j’ai qd même décidé de faire un crédit pour garder mon autonomie financière… Et dire un gros M…. à tous ceux qui veulent décider pour moi… J’ai eu tellement de mal à l’avoir mon petit amour que je ne suis plus prête à me laisser empoisonner la vie et à ne pas vivre les choses comme j’en ai envie…
    Essaie de faire au mieux pour toi…

    • C’est tellement important d’être là pour son petit et même si c’est super crevant, je ne laisserais ma place pour rien au monde! J’ai le temps de bosser c’est sûr et comme tu dis financièrement on se sert la ceinture et c’est surtout dur pour le papa même s’il comprend quand même mon point de vue…dur pour le couple aussi! Je verrais bien…

  5. J’ai été en recherche de travail l’année dernière. J’ai obtenu rapidement un job dont j’avais fait le tour au bout de 2 mois. J’en ai tenu 9 et je suis partie. Après celui-ci, j’en ai eu un autre, où j’ai compris qu’on se fichait pas mal des employés, j’avais un avenir complètement incertain là-bas. J’ai eu de la chance, par mon tout premier job (avant les 9 mois), d’être « repérée » par un fournisseur. Qui a su que je cherchais du travail, que je travaillais bien et m’a proposé un (super) job. Je commence lundi.
    Je te comprends vis à vis de ce boulot sans plus, j’en ai fait, j’ai fait des entretiens où je me suis vue dire « oui oui modifier des RIB à longueur de journée me convient absolument » alors que pas du tout. Bref, c’est galère, c’est clair ! Et encore, j’ai la chance de ne pas avoir à rabaisser mon niveau comme toi. Faites des études qu’ils disent !
    Quand à la nounou, j’espère que tu trouveras la bonne. Ici la mienne n’utilise pas de lingettes, donc ça existe 😉
    Bon courage !

    • Oui c’est exactement ça, je suis allée à l’entretien cet aprèm et comme toi j’ai dû trouver les arguments du pourquoi je voulais faire ce SUUUPER job de merde…avec des horaires de merde « non non ça me dérange pas, noooon »! Je suis en plein désarrois c’est affreux et le conjoint ne m’aide absolument pas. D’ailleurs on vient d’avoir une violente dispute car je pense accepter le job juste pour avoir droit à un parental pour un deuz’, j’en arrive à penser comme ça, c’est triste mais c’est la réalité des choses…et oui mon horloge biologique file et j’aimerai tant donner un p’tit frère ou un p’tite soeur à Boubou qui adore les bébés et qui serait un super grand frère! Mon conjoint qui été d’accord sur le principe change brutalement de version et je t’avoue que cela ne me plaît guère…Enfin ils ne m’ont pas encore donné leur retour alors si faut…Pour la nounou j’imagine que « la bonne » existe (selon nos critères quoi lol)!

      • C’est vrai que ces situations ne sont pas faciles. « L’avantage » que j’ai eu par rapport à toi, c’est que mon chéri m’a toujours soutenue, en me disant que si je ne me sentais pas bien, il fallait que je parte. Mais bon, au bout d’un moment, on trouve toujours quelque chose qui ne nous convient pas dans un boulot, donc il faut faire des sacrifices. Mais quand ce n’est QUE ça, comme ça à l’air d’être le cas pour toi, c’est beaucoup moins sympa hein ! J’espère que tut trouveras quand même quelque chose qui te convienne !

      • Merci à toi ❤ Oui en fait mon conjoint me soutient (à sa manière) alors il me dit si tu le sens pas ne prends pas ça à l'air dur etc…mais le problème c'est que j'ai peur qu'il me dise ça pour de "mauvaises" raisons, à savoir ne pas lancer le deuz'…et du coup ça me chagrine beaucoup, je me sens dans une impasse!

  6. Comment je te comprend… Pendant ma grossesse j’était licencié… Je suis Auxiliaire Parentale et pour trouver du boulot dans ce domaine quand ont à un bébé… C’est perdu à l’avance:  » un bébé que en plus est garde en crèche vous serais jamais à l’heure en plus pas fiable car les enfants sont toujours malades… » Au mois cela mérite d’être clair…

    • Sympa le licenciement pendant la grossesse…As-tu eu un recours aux Prud’hommes? On se rend compte de tout ça, la mise en touche juste pour le simple fait d’être maman c’est ecoeurant!

      • Pas de Prud’hommes car les employeurs savent tres bien licencié un employée quand ils le veulent… Surtout dans mon métier…
        Cela m’a gâché ma fin de grossesse et mes débuts en tant que maman… Très dur…

      • Horrible…Je suis tellement choquée de ce genre de pratique et au moment où tu t’apprête à concevoir la plus belle chose de ta vie, on te balance ça en pleine figure! Courage!

  7. Pingback: Le petit deuz’… | Une Maman dans la Ville

  8. Pingback: Celle qui avait trouvé un travail | Une Maman dans la Ville

  9. Pingback: Here we go again… (M’y revoilà?) | Une Maman dans la Ville

  10. Pingback: 4 jours à peine | Une Maman dans la Ville

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s