Jugements un jour, jugements toujours

vintage bible book studio isolated

J’ai longuement hésité avant de publier ce billet, mais il est en sorte un exhutoire pour moi, il résulte d’un mal être par lequel je suis passée ces derniers temps pour diverses raisons que j’ai décidé (en revanche) de ne pas te dévoiler…Pour moi il va en quelque sorte me servir de thérapie parralèle à mon introspection, car c’est aussi pour ça que j’ai crée ce blog, j’y partage mes joies comme mes peines et mes coups de gueule en font aussi partie car je refuse de ne montrer que le positif, la vraie vie c’est pas tout rose.

Depuis que je suis maman j’essuie pas mal de jugements à mon égard et je pense que je ne suis pas la seule car quoi que tu fasses, tu feras mal… Le jugements d’étrangers m’importe peu à vrai dire, c’est juste lourd et des fois j’aurais bien eu envie (si mon éducation ne m’en empêchait) de leur dire de fermer leur gueule tout simplement, ça fait du bien de temps en temps!

Les jugements et regards de mes proches, eux, m’ont blessés et me blessent encore, j’y peux rien, même si je devrais m’en foutre, j’y prête attention. Des regards, des jugements sur tout, alors qu’eux-même n’auraient pas appréciés ça envers eux-même.

Ca commence par des remarques sur l’allaitement, un allaitement à la demande qui dérange car « il est toujours au sein », un allaitement qui dure, ben ouais apparemment ça rend mon fils dépendant, à vrai dire je fais ce qui me semble bon pour lui, oui je devrais m’en contre-foutre mais c’est blessant à la longue. Ensuite, vient le moment où tout le monde veut que mon Boubou porte des chaussures de marche (alors qu’il ne marche pas encore), tu sais des chaussures bien rigides qui empêchent son pied de se développer, des trucs « à l’ancienne » quoi « un bottillon à lacets »…Moi, j’aime voir mon Boubou se tenir debout sans chaussures à la maison, il a des chaussons en cuirs souples, et il s’en porte très bien! Dès qu’il a marché, bien sûr qu’il a eu des chaussures, mes des chaussures souples respectueuses de ses petits pieds en formation!

Puis arrive le moment où les « bien pensant » se disent qu’il faudrait p’t-être que je reprenne le boulot…ben oui, c’est pas normal une femme qui s’occupe de son bébé, mieux vaut claquer sa tune auprès d’une nounou inconnue au bataillon, faire un trajet de fou, dépenser dans l’essence et le péage et faire des horaires pas possibles, les autres s’en porteront mieux, ils se diront certainement que je glande plus à la maison car c’est bien connu, une maman qui s’occupe de son ou ses bébés ça profite du système, ça fout rien et ça vie sur les autres…

J’avoue que c’est un peu la goutte d’eau car j’ai dû me justifier et ça ben j’aime pas! Bien sûr que je compte reprendre une activité professionnelle, au bout d’un moment même si je m’éclate dans mon rôle de maman et je suis fière d’avoir pu m’occuper autant de mon Boubou, être plus qu’une maman j’en ai besoin aussi. J’ai des diplômes et une bonne expérience professionnelle et justement c’est un peu ça qui bloque en France car on ne veut plus te payer en fonction, mais moi je m’en fouts je veux juste dégager du temps pour mon Boubou, car on ne le rappelle jamais assez mais le bébé humain et le mammifère le plus dépendant de sa maman pendant longtemps et même si je souhaitais rester à la maison cela ne concerne que mon homme et moi, pas les autres (à qui on demande rien)! (Attention, je ne juge justement pas les mamans qui ont repris le boulot hein z’allez pas croire ça hein!)

OUI, on se sert la ceinture et on n’est trèèèèès loin de rouler sur l’or, OUI pour ces raisons je cherche du boulot depuis un bail maintenant mais NON je n’ai pas à justifier mes choix car pour moi le plus beau métier du monde est celui de maman et NON je ne vis pas dans le monde des bisounours, je suis réaliste, sinon d’ailleurs je ne chercherais pas à re-bosser avant sa rentrée à l’école! NON, je ne vis pas sur le dos de ma moitié, on est une famille et c’est comme ça que fonctionne une famille! Alors je ne juge personne, toute maman est admirable et fait comme elle peut…car chacun fait comme il l’entend, mais je refuse de m’entendre dire que je mets le foyer en péril, sous pretexte que je m’occupe de mon fils.

On me demande de couper le cordon avec un bébé, MON  bébé car à « cause de moi », il ne voudrait soit disant aller avec personne FAUX archi FAUX Boubou est très sociable, souriant et je ne l’enferme pas dans un cocon, à la maison, loin de toute civilisation…au contraire! Oui, il pleure quand je le laisse, mais ça dure même pas 5 minutes et c’est une personne à part entière, il a son propre caractère, il est câlin, je profite de sa joie de vivre et de son caractère jovial et câlin…D’ailleurs moi j’ai besoin de lui autant (voire plus) que ce qu’il n’a besoin de moi 😉

Alors s’il te plaît arrête tes jugements, on est tous différents, on ne pense pas tous pareil certes mais apprend à balayer devant ta porte avant de venir voir chez le voisin!

 

Publicités

20 réflexions sur “Jugements un jour, jugements toujours

  1. Article très touchant Marlène !

    Je suis trop d’accord avec toi ! Les gens sont très bon pour juger alors qu’ils ne se regardent pas eux mêmes !

    Et quand bien même, TU fais ce que tu veux de TA vie 🙂
    Pleins de câlins à ton petit boubou ❤

  2. Pfffou, je n’ai pas encore accouché et j’ai déjà ce genre de remarques et de débats sur tout. Moi c’est parce que je ne me sens pas d’allaiter pour le premier, justement. Ou parce que je suis tombée enceinte quand je cherchais du travail, suite à une fin de CDD d’un an et demi. Et on commence déjà à me dire « Il faut faire comme ci, comme ça », « ne fais pas ci, pas ça ». Je trouve ça très lourd, très stressant et j’angoisse pour quand mon bébé-chou sera là… Parce que je vais avoir du mal à supporter.

    On est pas des mamans parfaites mais on fait de notre mieux, on fera forcément des erreurs comme toutes les mamans. Mais de toute façon de tous les côtés tu entends des avis contraires, alors dis toi que tu ne peux pas contenter tout le monde ! Mais je ne comprends pas pourquoi les gens ne se mêlent pas de leurs fesses. Je pensais avoir mon bébé-chou, construire sereinement ma famille et ma nouvelle vie et je me rends compte qu’on me met déjà des bâtons dans les roues et que ce ne sera pas de tout repos. J’ai envie de prendre mes décisions sans avoir à me justifier constamment, à partir sur des débats interminables et surtout sans être jugée. C’est tellement lourd.

    • Et oui, c’est vrai ça commence déjà même avant l’arrivée du p’tit bout! Même pour le prénom lol (d’ailleurs je l’ai pas dit avant!), l’allaitement ou non, mère au foyer ou qui bosse, la bouffe, la propreté, bref…tout!!! Courage et si tu ne sens pas « la force » et la patinence de tejustifier ne le fais pas ^^

  3. Je crois qu’hélas, les jugements ne sont pas prêts de s’arrêter… Beaucoup, pensent détenir un genre de vérité absolue, ils font bien, et ne conçoivent pas que tu puisses faire aussi bien mais d’une autre façon…
    Alors qu’au contraire, cela pourrait être tellement plus enrichissant de regarder les différentes manières de s’y prendre, sans les juger, avec ouverture d’esprit, pour étendre son point de vue, grandir un peu en somme…

    • Non dans ce monde plein de préjugés où tout le monde croit détenir la vérité c’est dur d’y échapper mais je tiens bon! Après je ne jette pas la pierre, j’ai déjà plus d’une fois porter un jugement mais je me remets vite en question et comme j’aodre apprendre je pense que c’est constructif de voir quelqu’un d’autre faire différent de soi, du moment que c’est fait avec amour!

  4. Mon Dieu comme je comprends tout ça maintenant que mon modèle réduit à 3 semaines…! Tout le monde (même les proches) y va de son petit commentaire sur TOUT… c’est pénible, j’ai toujours le sentiment de devoir me justifier ou de passer pour la méchante qui ne se laisse rien dire 😦 frustrant. Mais ton article me remet les idées en place: laissons dire les mauvaises langues, et faisons nous confiance!

    • Mylelfe je me disais bien que tu devais avoir accouché alors j’en profite pour te féciliter et j’espère que tout ce passe bien! Les blogs et réseaux sociaux m’ont beaucoup aidés en tant que jeune maman et c’est pour ça que j’ai moi-même décidé de créer mon propre espace ^^

      Revenons au sujet (lol) Tu as bien raison, il faut se faire confiance et même si dès fois on doute, notre bébé nous rappelle qu’on est SA maman et qu’il faut à lui aussi faire confiance ❤

      J'avoue que ce qui est dur en ce moment (après avoir passé le cap des réflexions sur mon allaitement, les chaussures, le portage, la diversification…) c'est surtout le fait d'être jugée sur le fait que je ne "travaille" pas alors que je considère que maman, et qui plus est d'un bébé qui ne va pas encore à l'école, est un métier à part entière!

      Je cherche du boulot et je n'en trouve pas (trop diplômée…) mais le simple fait qu'on me questionne tout le temps sur ce sujet m'exaspère et parfois même me fait perdre confiance en moi, en mes capacités! Heureusement je reprends vite le dessus mais j'aime pas qu'on me suggère des jobs que même pas eux n'aurais songé accepter!

      Tout ça pour dire que les préjugés ont la dent dure au final mais que nous les mamans ont est fortes!

  5. J’ai allaité longtemps mes enfants, je me suis arrêté de travailler (pas à chaque enfant, oui oui j’ai fait des différences !!!), ça ne les a pas empêché de grandir de s’épanouir, de partir (bouh !!!) ce qui prouve qu’on a su leur donner ce qu’il fallait pour s’épanouir et s’assumer 🙂 En plus on en a eu largement plus que la moyenne nationale et ça aussi ça fait causer et pas toujours de manière positive. Les gens parlent trop, ça ne s’arrêtera jamais, on n’y peut rien alors … Bien faire et laisser braire 😉

    • Comme tu dis il faut laisser parler Rachel! Mais parfois ça démange ^^ De toute façon, c’est clair, l’essentiel est de sentir son/ses enfant(s) épanouis et heureux!

  6. Et bien j’aurai pu écrire cet article (je n’en ai pas le mérite )
    On n’a qu’une vie et on DOIT partager et profiter tout ce que l’on peut de notre enfant.
    Votre enfant doit être merveilleusement heureux.
    Basta à tous ceux qui vous jugent.
    Profitez de tout ce que vous pouvez, c’est ce que je me dis chaque matin en regardant mon fils de 8 mois.
    Et puis il y aura des jours meilleurs financièrement, on le sait.

  7. Bonjour, ce billet est très bien écrit, il reflète ce que beaucoup de jeunes mamans ressentent (moi y compris). Peu importe ce qu’en pensent certains qui ont du bafouer leurs instincts maternels…

  8. Ce billet m’a fait sourire… Il reflète tellement la réalité que je vis que j’aurais pu l’écrire !!!

  9. Comme je me reconnais dans ton article.
    Ma bébé n’a que 4 mois et j’entends sans cesse « mais elle est toujours au sein !!! »  » « elle mange tout le temps ?? » « Pourquoi tu ne la pose pas ?? » « Tu lui donne des mauvaises habitudes !  » et passons…, mais laissez moi tranquille avec ma fille c’est fou ça certaines personnes voudraient les éduquer à notre place c’est incroyable 😱 il n’y a rien de plus énervant, et ça donne envie de faire le contraire ‘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s