L’importance des habitudes

rituel-coucher2

Crédit petitestetes.com

Chaque bébé est différent et on dit en général que c’est aux parents de s’adapter au caractère de leur bébé et pas l’inverse tout simplement pour respecter son rythme et se « caler » dessus, pour ne pas le perturber et lui donner confiance et nous, en lui.

Comme tu le sais, nouveau né, Boubou avait un fort besoin d’être avec moi, d’être réconforté jour et nuit, de téter, de notre amour quoi et ma moitié et moi avons respecté cela (malgré une fatigue écrasante) car notre philosophie était de ne pas le laisser pleurer, s’il pleurait c’est qu’il en avait une bonne raison et surtout, pour un bébé, pleurer c’est son seul moyen d’expression!

Petit à petit, toujours en respectant ce p’tit bout, on a instauré des habitudes car les nuits étaient un peu voire très chaotiques…et ça a payé!

En gros, le but des habitudes qu’on instaure comme le respect des heures (à peu près) fixes pour le bain, les jeux, les moments calmes, la lecture, les chansons…tout ça aide un bébé à se repérer, à savoir qu’il y a un moment pour tout, mais ça ne s’aquiert qu’à force de patience et de compréhension de son tout petit.

Ca aide déjà dès les premières semaines de vie où, pour éviter qu’il ne confonde le jour et la nuit, on « vie » normalement le jour, on reçoit, on soir, on parle sans chuchoter etc…alors que le soir, on calme le jeu en tamisant les lumières, baissant nos voix, moments plus calmes, de détente où l’on peut même lui prodiguer un p’tit massage (pas trop long sinon effet inverse assuré…)

Tout ça a commencé à porter ses fruits aux alentours de ses 7-8 mois, on sentait un Boubou heureux d’avoir ses repères, où qu’il soit!

Et je me rends compte que maintenant, Boubou du haut de ses 16 mois ADORE ses habitudes, son rituel et si j’oublie quelque chose, il me rappelle à l’ordre illico presto! « Oui chef, à vos ordre chef! » Désormais, impossible pour moi de « traîner » chez des amis passée une certaine heure, sous peine d’un bébé qui refuse de diner car il est trop fatigué suivi d’une nuit agitée. Comme s’il avait une horloge dans la tête, il aime être chez lui avant l’heure du bain pour pouvoir profiter seul de sa mamoun. Alors je décline beaucoup d’invit’ (sauf si mamie le garde) aux gens qui souvent n’ont pas d’enfants où qui ont habitué leur progéniture à dormir même quand ils sont pas chez eux.

En gros, ne l’ayant pas habitué au lit parapluie, il dormait en général dans mes bras ou sa poussette à l’exterieur, Boubou se sent complétement perdu si je le pose dedans, mais cela ne me dérange pas plus que ça 😉

Je ne suis pas une personne attachée aux habitudes du quotidien (contrairement à mon homme) et ce depuis toute petite mais si je compare avec mon frère pour qui les rituels étaient super importants, je me rends compte qu’ok mes parents sortaient moins chez des amis etc…mais qu’en revanche ils avaient un enfant beaucoup plus calme qui a fait ses nuits très tôt, contrairement à moi qui ai fait mes nuits aux alentours de 4 ans ^^

Alors oui, c’est une tranquilité pour les parents de pouvoir souffler un peu la nuit mais c’est surtout un Boubou qui se repose vraiment, qui se réveil de bonne humeur prêt à affronter une autre journée du bon pied avec ses batteries chargées à bloc!

Mon Boubou est un bébé très jovial, sociable, qui s’adapte à plein de situations et ça n’empêche pas de temps en temps de changer un peu ses habitudes  (exceptionnellement, pour veiller le soir de Noël par exemple ou en vacances à l’etranger etc…) sans qu’il en fasse une montagne.

Je te parle du rituel du coucher mais les habitudes c’est quasi toute la journée, ça commence dès le matin, au réveil, lorsque je vais le chercher; jusqu’à 15 mois et demi je le prenais dans notre lit et c’était tétée petit-déj’ et comme il ne tète plus depuis peu, j’ai remplacé ça par un gros câlin toujours dans notre lit pour un réveil en douceur. Après c’est préparation pour sortir le chien, on achète notre baguette, on déjeune en tête à tête puis on joue et souvent on va au marché acheter des bons légumes et fruits frais. Je ne mange pas souvent à l’extérieur, car Boubou s’il déjeune dehors, refuse la sieste, est fatigué et résultat il est grognon tout l’après-midi et puis j’suis pas crésus non plus hein!

Après la sieste, on sort, on va se balader, jouer au jardin (depuis peu) et là pas de soucis, on alterne les activités, on change sans soucis!

Mais voilà pour nous en tout cas, les habitudes sont les fondations d’une sérénité pour notre Boubou et pour nous par la même occasion.

Publicités

4 réflexions sur “L’importance des habitudes

  1. Moi j’aime bien la routine, mais mon modèle réduit tête à des heures aléatoires alors difficile d’instaurer le bain à la même heure… En revanche pareil que toi: de jour comme d’habitude et le soir, c’est petite voix et douce lumière 🙂

    • Oui au début c’est plus compliqué c’est normal, on s’adapte à notre bébé et on s’apprivoise mutuellement! Après quand il grandit, c’est plus facile mais déjà lui faire distinguer le jour de la nuit est un très bon début, essentiel même 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s