Carpe Diem

dali le temps qui passe

Dans cette société qui va à 1000 à l’heure, on a tendance à tous rentrer dans cette spirale infernale qui, à mon sens, ne peut rendre que malheureux…

  • Enfant, on a hâte de grandir pour faire « tout comme les grands » (enfin, pas moi…je pense que j’ai toujours eu au fond de moi une petite part du « Syndrôme Peter Pan »),
  • Ado, idem, on veut être son propre maître en quelque sorte, et c’est l’époque d’une certaine rebellion contre les parents, le monde…on est pas encore un adulte et plus un enfant, on veut être indépendant, être adulte!
  • En couple, c’est pareil on vit souvent ensemble mais on partage de moins en moins de choses…D’ailleurs, un proverbe Arabe que j’adore dit: « Aime ta femme comme si elle devait mourrir demain »

Pourquoi?

On se rend souvent compte, une fois qu’on est dans la vie active, que tout va vite, on se laisse envahir par les problèmes quotidiens et oups…on a 30 ans, puis 40…etc. 

Et là, tu voudrais quoi?? Revenir en arrière, profiter de chaque instant que t’as râté, tout ça parce que cette société fait de nous des éternels insatisfaits, on l’on se projette toujours trop loin.

Prend le temps, profite de chaque jour comme si c’était ton dernier et ne remet pas ton bonheur à demain, car en fait t’as tout faux…et oui, tu passes juste à côté!

Je n’ai jamais été aussi lucide sur cette philosophie de vie que maintenant, depuis la naissance de Boubou! Et ce qui m’en fait prendre conscience tous les jours ce sont les réflexions des gens comme: « Ah bon, il a 14 mois et il marche pas encore? », « il parle pas? », « tu l’allaites toujours, ça dure hein! »….

On attend toujours qu’il fasse un progrès de plus, trop vite, lui en tout cas il apprécie la vie, il a tout compris ce Boubou, les petits bonheurs simples, chaque jour, chaque minute…il vit la vie intensément et il a bien raison.

Je travaille beaucoup sur moi pour vivre pleinement ma vie de maman sans me soucier de savoir quand il va marcher, parler, lire…C’est tellement bon et apaisant ces petits moments de complicité qui nous rapprochent tant!

On se fout de la gueule du doyen qui nous dit toujours, profite, ça passe tellement vite! Et on se retrouve à dire la même chose à des jeunes couples (qui doivent se foutre de notre gueule à leur tour) de nouveaux nés, ayant nous même oublié que notre enfant a été si petit, si dépendant de nous.

Life is short, savoure là, n’en laisse pas une miette.

Publicités

2 réflexions sur “Carpe Diem

  1. Quel bel article! Tellement vrai…

    La vérité est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux-se que le moment présent.
    Si ce n’est pas maintenant, quand ? Ta vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer. Il est préférable de l’admettre et de décider d’être heureux de toute façon.

     » Pendant longtemps, j’ai pensé que ma vie allait enfin commencer. La Vraie Vie ! Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, quelque chose qu’il fallait résoudre en premier, un temps à passer, une dette à payer. Alors, la vie allait commencer ! Jusqu’à ce que je me rende compte que ces obstacles étaient justement LA VIE ! Cette perspective m’a aidé à comprendre qu’il n’y a pas un chemin qui mène au Bonheur. Le Bonheur est le chemin « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s